Radiohead - Un soir à Nimes

Publié le par jub


Et j'ai pénétré dans l'enceinte des arênes.
Et dès cet instant, j'ai ressenti que ce ne serait pas un concert comme les autres.

Bien sûr c'était les Arênes de Nimes.
Mais il y avait autre chose.

L'ambiance était bon enfant, pas exclusive pour un sou. Et pourtant, je me souviens avoir alors confié ce sentiment d'être un privilégié. Un témoin, élu pour assister à cette soirée magique.

Quelques bières plus tard...
Bat for Lashes en première partie, sympathique mais oubliable...
Il est 22h...
La nuit est presque tombée sur Nimes quand Radiohead entre en scène.

Le set debute comme le dernier album. 15 Step, parfaite mise en bouche pour ma vidéo habituelle. Préliminaire idéal pour que je garde encore un peu le contrôle.

Mais comme pour In Rainbows, quand Colin Greenwood a enchainé sur les accords saturés de Bodysnatchers, j'ai lâché prise. Mon esprit a capitulé, et les deux heures de trans ont commencé. Mes jambes se sont mises à bondir, mes bras à danser, ma voix à hurler.

Le set de cette soirée, je le connais presque par coeur. A l'heure où j'écris ces derniers mots, il passe toujours en boucle sur mon Ipod. Mais paradoxalement, je ne saurais réellement isoler temps forts et temps faibles. Les premières notes d'Airbag ou de Pyramid Song? L'intro inexorable de How to disappear completly? Le hurlement de "Wish away your nightmare" sur Jigsaw falling into place ?

Peut-être. Mais peut-on vraiment décrire un orgasme? Peut-on décrire une trans?

Une autre vidéo de
kenigmatic fera peut-être l'affaire ?


Ou le set...

15 Step, Bodysnatchers, All I Need, Airbag, Nude, Pyramid Song, Weird Fishes, The Gloaming, Dollars and Cents, Faust Arp, Videotape, Optimistic, Just, Reckoner, Everything in its right place, Fake Plastic TreesJigsaw falling into place

House of Cards, There there, Bangers and Mash (Extrait du CD bonus de In Rainbows), Paranoid Android, How to disappear completly?

Cymbal Rush (Cf Vidéo - Extrait de l'album solo de Thom Yorke - The Eraser), You and whose Army, Idioteque


NB1: En Gras-Italique, j'ai isolé les morceaux issus des trois premiers albums qui ont fait le succès de Radiohead il y a 10 ans... comme une réponse à ce Best Of, qui ne peut être que piloté par EMI, où ces albums squattent 11 des 16 titres.
NB2: Amis lecteurs, vous n'en avez pas fini avec Radiohead cette semaine... Désolé...

Publié dans Music

Commenter cet article