In Pursuit of Happiness

Publié le par jub

La France a peur... Et moi avec, sans doute.

Confidence :
Lacher prise, c'est prendre le risque de s'écraser mechamment la gueule

PEUR

Sauf que nous vivons dans la "matrice". Et que comme dans le film du même nom, quand le héros tombe d'un immeuble de 100 étages, il ne s'écrase pas méchamment, car lui seul est capable de se faire mal. Avec son esprit...
There is no Spoon.

PEUR

On ne peut pas avoir peur quand on sait que seul nous-mêmes pouvons décider d'avoir mal...

PEUR

Et pourtant, moi aussi j'ai peur.

Pourquoi est-ce que ce que l'on m'envoie ressemble tant à ce que j'ai déjà vécu ?
Pourquoi est-ce que je m'obstine à regarder tous ces details étrangement identiques sans prêter autant d'attention à tout ce qui est si différent, à commencer par moi ?

PEUR

Pourquoi devrais-je avoir peur quand mon seul véritable ennemi est caché quelque part au fond de ma tête ? Cet esprit "malin" qui lui seul a le pouvoir de me dire que je devrais avoir mal ?

Et surtout, Pourquoi devrais-je avoir peur quand je n'ai finalement pas eu mal la fois précédente ?

Pourquoi devrais-je avoir peur d'être moi-même ?

Pourquoi devrais-je avoir peur d'aimer ?

Il n'y a aucune raison à vrai dire...

Et ne reste que l'envie irrepressible de bondir, danser, voler en écoutant cette chanson...


The Divine Comedy - In pursuit of Happiness

Publié dans Me - Myself and I

Commenter cet article

Ambiome 20/05/2008 23:32

Un jour à la fois, on n'a peur de rien. Essaie, ça marche :)