JH recherche colocataires

Publié le par jub

Je ne savais pas trop comment et à qui l'annoncer. Et surtout dans quel ordre.
Aussi saugrenu que cela semble de prime abord, tous les gens qui comptent lisent ce blog.
Ou pour le moins n'en ignorent pas l'existence.
Alors autant commencer par là, non?
Au moins, ça évite les tu-aurais-pu-me-l'dire-avant etc...

Ma grande nouvelle du jour, c'est que j'ai donné ma démission ce matin
!!!

Comme ça. A la fraîche. Décontracté du gland.
Ce n'était pas vraiment prévu.
Aucun plan sur ce que je vais faire au terme du préavis d'ailleurs.
Une espèce de pulsion incontrolable en quelque sorte.

Faut dire que la journée de Mardi avait sérieusement endommagé mes plans. Je ne pensais pas retomber aussi vite dans cette insupportable léthargie professionelle.
La révélation m'est venue pendant le concert de Coldplay le soir même...

Après tout, pourquoi être "prudent"!
Oh, je ne cherche pas à jouer à la roulette russe pour autant.
Mais si roulette il y a, ce sont surtout celles qui restent sagement accrochées à la bicyclette de ma vie.
A 30 ans bien dépassé, il était peut-être temps de les retirer, ne croyez-vous pas?

Tout compte fait, je n'ai pas de gros besoins.
5 à 10 euros par jour pour manger.
Quelques centaines d'euros par an pour m'habiller confortablement selon les saisons.
Mon logement est plus couteux certes. Et c'est bien là que Chris Martin m'a aidé mardi soir quand il a fredonné lights will guide you home (les lumières te ramèneront chez toi) pendant Fix you.
Après tout, il y a de la place dans ma grande maison!
Qu'ai-je besoin de la garder toute entière pour ma petite chienne et moi uniquement?
Je peux bien sous-louer une ou deux chambres, non ?
Certes, elle est en banlieue.
Dans le 93 de surcroit.
Mais une piole 30% moins cher qu'un studio parisien, ca vaut le coup non ?!

Du coup, je n'avais plus de raison d'attendre encore jusqu'au gros chèque du printemps.
Je n'en ai pas besoin.
Être payé à ne rien faire, ça coute trop cher en fait.
6 mois de la vie d'un homme, ça n'a pas de prix!
A quoi bon s'accrocher à ce salaire de l'ennui?

Je suis assez malin pour gagner ci ou là le peu dont j'ai besoin pour vivre.
Et je pourrai utiliser mes quelques économies à terminer par moi-même les travaux débutés chez moi, et consacrer mon énergie à des projets plus essentiels à mon âme.

Plus j'y réfléchis, et plus je suis heureux de cette impulsion folle.
Totalement sage et imprudente.
La meilleure de toute ma vie.

Pour ceux que ca interesse donc, JH recherche colocataire(s) dans une maison blanche de banlieue...




PS: Ceci n'est pourtant qu'une fable... Ou pas?

Publié dans In my own words

Commenter cet article

Jub 13/09/2008 22:54

A vous toutes et tous que j'aime.La reussite d'un projet dépend aussi d'un bon plan.Cette fable serait indéniablement intéressante à expérimenter, mais elle n'est aussi qu'un fantasme.Imaginez l'horreur à se faire réveiller au milieu de la nuit par les cris de plaisir d'une femme... dans la chambre du haut! ;-)Cette semaine fut rude, car je m'y suis exposé avec mon diletantisme habituel, pensant que ce qui était dans ma tête, ne nécessitait même pas effort, combat et préparation dans la vraie vie.Je sais ce que je veux (l'objectif), je sais quelle sera mon approche (ma stratégie), je met désormais au point les meilleurs moyens pour l'atteindre compte tenu du terrain et de mes atouts (tactique).La tactique! Ne jamais négligez la tactique dans la vie!Oui, je suis sur le pont.Mais il ressemble plus au Viaduc de Millau, à franchir en rampant sur le bas-côté. Le chemin est encore long...Encore merci de vos messages.

Marlene 13/09/2008 14:16

Sylvestre de Sacy disait "Une fable est un pont qui conduit à la vérité."Je dirais que tu es déjà sur Le pont.

zinzin29 12/09/2008 16:13

sur le moment, ça m'a fait un choc..... seulement que tu ne me l'ais pas dis de vive voix... mais, aujourd'hui, en relisant cette fable, je suis presque déçue. si cela avait été vrai; j'aurais dit BRAVO. Je vient de le faire lire à Pierre, qui était sous le charme et qui applaudissait.... la chute fut brutale

Marlene 12/09/2008 12:36

@AmbiomeLe bon lait bio, Miam, mais les crottes à ramasser ensuite ne sont pas celles d'une petite Chinoune ;-) quoiqu'un bon engrais ça peut le faire pour le potager!@JubLorsqu'on y pense, tous les "acteurs" de cette histoire sont partis les uns après les autres, c'est intéressant tout de même.Tu n'as sûrement pas pris cette décision à la légère et je pense que l'horizon qui se profile à toi devrait t'emmener vers quelque chose d'assez inattendu, quelque chose qui te ressemble plus.Londres te tend-t'il encore ses bras? Peut-être même l'autre côté de l'océan?Le temps fera son oeuvre.

Ambiome 11/09/2008 23:06

La laine des moutons pour s'habiller chaudement, les vaches pour tondre écologiquement et boire du bon lait... et des vers pour le lombricompost ! J'ai pensé à tout héhé :o)