LCDLS 29/2008 - Be

Publié le par jub

Il y a une semaine, je ne connaissais pas cette chanson. Et puis mon "gourou", mon "deuxième père", cette personne auprès de qui je me ressource environ une fois par mois, me l'a fait entrer dans la tête au cours de notre dernier entretien.

Et j'ai bloqué... Physiquement... Je ne voulais pas entendre cette voix... Pas entendre ce qu'elle cherchait à me dire...

La mutation est presque achevée, il ne te reste qu'un pas à faire...

Lost
On a painted sky
Where the clouds are hung
For the poet's eye
You may find him
If you may find him
There
On a distant shore
By the wings of dreams
Through an open door
You may know him
If you may
Be
As a page that aches for a word
Which speaks on a theme that is timeless
While the Sun God will make for your day
Sing
As a song in search of a voice that is silent
And the one God will make for your way
And we dance
To a whispered voice
Overheard by the soul
Undertook by the heart
And you may know it
If you may know it
While the sand
Would become the stone
Which begat the spark
Turned to living bone
Holy, holy
Sanctus, sanctus
Be
As a page that aches for a word
Which speaks on a theme that is timeless
While the Sun God will make for your day
Sing
As a song in search of a voice that is silent
And the one God will make for your way

Ces chansons de Neil Diamond illustre le film Jonathan Livingstone Seagull, l'un des tous premiers films sur la nature.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jub 31/07/2008 11:26

La traduction n'est pas immédiate et évidente.Je crois que la traduction du titre est suffisante à illustrer ce que cela dit.Et même toi "Be", tu sais ce que àa veut dire, non?

zinzin 26/07/2008 20:15

surement très intéressant, si c'était traduit.....