Day of Giving

Publié le par jub

Je n'évoque pas trop ma vie professionnelle sur ce blog. Ou de facon légère, de temps à autre, pour dire que je glande... Je ne l'évoquerai jamais vraiment ici. Ce n'est pas le lieu. Peut-être le ferais-je un jour. Mais la tonalité reste à trouver, et le support ne sera pas Karmacoma.

Je fais toutefois une exception aujourd'hui. Para-professionnelle pour être exact. Parce-que je suis fier de travailler pour l'entreprise qui m'emploie.

Oui, c'est une boite américaine.
Oui, elle fait partie de la méchante industrie financière et de la encore-pire industrie assurantielle.
Oui, mon nouveau patron est un ancien candidat républicain aux éléctions sénatoriales.
Pire, pour des raisons bassement fiscales, sa direction cachera sans doute à peine sa forte préférence pour le programme de McCain dans quelques mois. Tout ça devrait suffire à me faire réaliser que je ne suis qu'un "collabo" passif d'ailleurs...

Oui, mais depuis 2 ans aussi, cette entreprise que j'aime, demande à ses 3500 employés dans le monde de consacrer une journée de "travail" aux autres. A la Community comme on dit aux US. C'est ainsi que l'on voit le Président de cette multi-nationale participer activement à la renovation d'un refuge pour sans-abris aux US, une équipe de comptables singapouriens nettoyer un site naturel pollué par l'incivisme passif. Ou votre modeste serviteur accompagner un groupe d'adultes handicapés mentaux dans une sortie champêtre en région parisienne.

Cette année, j'avais choisi de participer à la rénovation de quelques pieces du service pédiatrie d'un hôpital public du Sud de la région parisienne. Je fus en premier lieu surpris, et quelque part inquiet, qu'un hopital public dépende de bénévoles pour rénover des salles de jeux pour des gamins... Mais bon... Pas de budget...

Quoiqu'il en soit, j'apprécie aussi ces "journees de don" car j'aime voir dans les yeux des personnes aidées la reconnaissance. J'aime entendre les "c'est vraiment bien ce que vous faites"... Avant tout finalement, ces actions sont donc purement égoïstes car elles nous font sentir bien à propos de nous-mêmes. Aucun n'a jamais l'honnêteté de répondre "Bah, nous on serait mieux pépère au bureau. Remerciez surtout notre boss qui en a eu l'idée..."

Et plus sérieusement, je ne comprends pas certains collègues, drapés dans leur cynisme franchouillard, plaider que cela les ennuie, qu'ils ont du boulot en retard, ou qu'ils préfèrent poser un RTT. Et parmi ceux-ci, on en trouvera un paquet se plaignant du "manque de sens" de leur activité professionnelle d'ailleurs...

Enfin bref... Merci. Car moi, je suis fier d'y participer, et fier de travailler dans une entreprise vehiculant cette valeur...

Pour ceux qui rechercheraient comment donner un coup de main, quelque part, de temps a autre, je conseille le site des blouses roses.

Et très sérieusement, à quand un Seesmic day of giving dans le monde entier ?


Publié dans Politics etc...

Commenter cet article