Âme suisse, Couteau soeur...

Publié le par jub

Ai-je déjà évoqué par ici mes quelques virées mythiques sur le site de rencontre homonyme ?... C'est bon ? Vous avez suivi où je voulais en venir, ou faut-il que je sois plus clair ? Mythique... Homonyme... C'est bon?

Si cela ne l'est pas, relisez ou passez à autre chose, car il n'est pas question que je fasse de la publicité gratuite. Sauf si je trouve que le service crée une grosse valeur ajoutée, ce que je ne trouve pas dans le cas présent...

De retour sur ce fameux site il y a quelques mois...

Seules quelques donzelles ont daigné m'approcher, voire répondre à mes sollicitations plus ou moins sexuelles. Toutes m'ont dit que j'étais en total décalage avec 99% de mes semblables masculins, qui faisaient pourtant probablement rêver 99% de mes cibles sexuelles... Pour employer un language probabiliste que j'utilise régulièrement, et faire un bon jeu de mot au passage, j'étais heureux d'apprendre que j'étais dans la queue de distribution des mâles... Mais, quelques échanges m'ont suffi pour comprendre, que la suite n'était pas sur ce site pour moi...

Ayant précisé dans mon annonce que je ne cherchais ni mon âme-soeur, ni ma moitié, ma photo de jeune beau parisien n'a pas suffi à corriger cette entrée en matière désastreuse.

Ah... L'âme soeur... L'âme soeur, le couteau suisse de l'amour... Pour la plupart d'entre vous mesdemoiselles, il faut qu'elle ait toutes les options. Vous sortir le dimanche à un brunch, vous faire rêver en vous promettant des virées exotiques du Machu Pichu au Taj Mahal (NB: La plupart d'entre nous, mâles rustres, nous contenterons de jouer l'inculture en dégotant un troquet du même nom à Menilmontant), vous promettre mariage, enfants, vous rassurer quand cela ne va pas, vous monter une étagère quand le placard ploie, vous faire rire, car évidemment vous aimez l'humour, être romantique mais pas trop, et de temps à autre vous faire grimpez aux rideaux que pourtant nous venons d'installer juste après les étagères...

L'âme soeur, c'est cette idée absurde, dans sa compréhension populaire, qu'il y a une personne qui par sa seule présence vous amènera le bonheur éternel, dans une joie ricoresque parfaite... Cette idée absurde qu'il y a une personne pour vous complèter... Quelle tristesse! Quelle absence de responsabilité...

Il n'y a pas une âme soeur. Il y en a plusieurs. Elles sont ces âmes que vous connaissez depuis bien avant votre naissance terrestre, ces âmes que vous reconnaissez presque au premier regard tant votre attraction pour elles, attraction pas nécessairement sexuelle, a quelque chose d'évident, d'inévitable et d'inexplicable. Elles sont ces âmes avec qui vous aviez convenu de vous retrouver pour apprendre, pour comprendre par l'experimentation dans cette vie, pour évoluer...

Je crains que le brunch dominical n'ait pas été mis au programme de ces retrouvailles... C'est dommage d'ailleurs...

Il n'y a qu'une personne qui peut nous sauver. Nous-mêmes. Les autres, tous les autres, ne sont là que pour nous aider à distinguer le chemin qui doit être arpenter.

Publié dans Ce que j'en pense...

Commenter cet article