Gimzo vs Gremlins

Publié le par jub

Je hais le consensus mou.


Je déteste ces situations où tout le monde s'auto-félicite de penser ce qu'il pense, en constatant que l'autre pense la même chose, sur des sujets plus ou moins entendus.

Je ne dis pas qu'il est inutile d'évoquer ces situations (ex: racisme dans les stades, Ingrid B), mais la surenchère dans l'indignation et les mesures à prendre, ça me file une franche nausée.

A fortiori quand la situation semble un peu plus complexe que ce qui nous est relaté.

C'est typiquement le cas de la situation sino-tibetaine. David vs Goliath. Gizmo vs les Gremlins. Le grand monstre chinois contre les pauvres tibétains sans défense.

Ce matin, sur Europe 1, enfin j'entend une voix dissonante sur ce sujet. Celle de Jean-Luc Mélanchon. Je ne partage pas beaucoup ses idées, en particulier l'anti-américanisme, dont il semble souffrir. Mais je lui reconnais integrité et probité.

Enfin quelqu'un a le courage de dire que les choses ne sont pas aussi caricaturales dans cette affaire.

Que si demain en Guadeloupe, on detruisait et lynchait les boutiques tenues par des métropolitains, on ne serait certainement pas choqué que l'armée intervienne.

Que si, demain en France, l'archevêque du Poitou (NB: ne cherchez pas, le poste reste à créer) réclamait plus d'autonomie pour sa religion et sa région, on hurlerait à la laïcité.

Ce point sur la "théocratie" tibétaine est réellement intéressant. On ne peut pas abhorer les liens entre la politique et la foi même modérée (cf Turquie pour l'islam, cf US pour la chrétienté), et considérer que cette situation serait plus souhaitable dans une province chinoise.

Merci pour ce contrepied rafraichissant en tout cas, et qui ne signe pour autant aucun blanc-seing a la situation des droits de l'homme en Chine.

Pour les détails de son analyse, consultez directement son blog.

Publié dans Politics etc...

Commenter cet article