"Réveillez-vous!" - Grrr...

Publié le par jub

Samedi matin... 10h à peine... On sonne à ma porte...
Bon, ça doit le facteur... Un colis... Une connerie...

Léves-toi et danses avec la vie... Ou commences déjà par ouvrir tes volets, pour lui dire de t'attendre!

"Oui, Oui (Oops, la lumière dans les yeux).... Heu... Laissez-moi 5 min, j'arrive!"

Bon, clairement elles n'ont rien entendu puisque quand j'ouvre la porte, elles sont déjà chez la voisine...

Mais elles reviennent tout de même. Ni la tête, ni le costume d'un facteur... Et puis, depuis quand un facteur se déplace accompagné ? Je sais qu'on est dans le 9-3, mais quand même...

"Bonjour Mossieu. Nous voulions juste vous remettre ça... Que vous puissiez le lire... Voilà... Au revoir..."

Bah merde alors! J'en reste pantois, le mot est faible. Tellement scotché, que je suis même incapable de tendre mon index jusqu'à la boite aux lettres pour leur en apprendre l'existence ("Vous savez, vous gagneriez beaucoup de temps si vous posiez juste votre torchon dans ces petites boites très pratiques et bien protégées...")

Putain, me réveillez pour me tendre un fanzine qui s'appelle "Réveillez-vous!". Je crois aux signes etc... mais là, cela tourne à l'absurde "Réveillez-vous qu'on vous donne le réveillez-vous!".

Enfin bref... Y a-t-il donc une seule vraie religion? Je prendrai le temps un jour d'écrire sur mon agnosticisme viscéral. Agnosticisme ou Déisme ou quelque chose entre les deux. En tout cas totalement areligieux. Je n'en dirai pas plus aujourd'hui...

En revanche, je ne résiste au plaisir de partager de très loin le meilleur article du fanzine "Les jeunes s'interrogent... Est-ce si mal de dire des gros mots?"... Déjà, j'aimerais que l'on me présente ce ou ces jeunes, car je n'en ai jamais croisé en vrai. Vaguement entenu parler, mais pensait que leur espèce était en voie d'extinction.

QUoiqu'il en soit, cet article de trois pages est trop riche pour le résumer.

Alors, en vrac:
- Le témoignage poignant de David : "Je n'avais pas l'impression que c'était bien grave de dire des gros mots..." Et pourtant Si, David! Pourtant, Si!
- Cet argument incontournable : "Vous ne feriez pas un mauvais usage d'un beau cadeau. Pourquoi donc galvauder le don de la parole ?"
- Mais surtout, le fameux tableau de progression sur 4 semaines permettant de suivre l'évolution de sa tendance grossière. Dommage qu'il manque un mode d'emploi. "Bordel" ça compte pour 1 ou juste 1 demi gros mot ?

Quelle connerie.... (Et un point! Un!)

Si vous voulez en lire plus, contactez votre témoin de Jehovah habituel!

Publié dans Léger

Commenter cet article